Un rassemblement a eu lieu ce jeudi midi à Argenteuil pour condamner l’agression, la semaine dernière, d’un gardien d’immeuble dans la résidence des Champioux. Ce dernier a reçu deux coups de poings d’un locataire, dont l’un devant le commissariat.

 Ils étaient une cinquantaine ce jeudi midi réunis devant la maison de quartier du Val Notre Dame. Parmi eux des gardiens venus soutenir leur collègue mais aussi des locataires et des membres de l’office HLM AB-Habitat. Le maire UMP Georges Mothron, frâichement élu, a aussi condamné l’agression qui a eu lieu vendredi dernier dans l’après midi à la résidence des Champioux.  

« Ce qui me choque c’est la gratuité de l’acte », Saïd

« J’étais en train de sortir les poubelles, mon agresseur apparemment avait un problème avec quelqu’un d’autre et il est venu m’agresser », raconte Saïd, 43 ans, posté à l’écart de la foule. Juste après, Saïd se rend au commissariat. Là, il se retrouve nez à nez avec son agresseur âgé, selon lui, de 19 ans. Ce dernier lui assène un nouveau coup de poing. En 20 ans de métier, c’est la première fois que ce gardien essuie des coups. « C’est intolérable. Ce qui me choque c’est la gratuité de l’acte

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

», lance le gardien. Saïd se dit sensible à l’action organisée par le syndicat.  

 

Le représentant CGT note une « recrudescence ces derniers temps des agressions physiques ou verbales ». « Ça me semble lié à la période électorale », poursuit Henri Zetlaoui.  Saïd, lui, assure vouloir rester « pour l’instant et voir comment ça va se passer ».

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1ncdl1