Les dépenses sociales augmentent et les dotations de l’Etat sont en baisse, moins de 9 millions d’euros pour le Val d’Oise en 2014. 

Après une pause consécutive aux élections municipales, c’était la rentrée du Conseil général ce vendredi. Une séance placée sous le signe du débat sur les orientations budgétaires. La majorité de droite dénonce une asphyxie des conseils départementaux, suite aux décisions du gouvernement. L’opposition regrette la politisation du budget. 

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1no17y