« En 2012 Dominique Lefebvre était contre le cumul des mandats. Mais ça c’était avant… », ironise Alexandre Pueyo, chef de file de l’UMP à Cergy, revenant sur l’élection du socialiste à la tête de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise.

Jeudi, Dominique Lefebvre as’est succèdé à lui même à a tête de l’agglomération de Cergy-Pontoise. De quoi faire grincer des dents la droite. « On devrait l’en féliciter… et pourtant c’est le même Dominique Lefebvre qui nous jouait il n’y pas si longtemps le pourfendeur du cumul des mandats », fustige Alexandre Pueyo, rappelant les propos de l’ancien maire de Cergy dans la presse. Il l’accuse d’être « persuadé qu’il est incontournable et irremplaçable pour assurer l’avenir de Cergy-Pontoise ». Et de conclure : « Le non-cumul des mandats était une de ses promesses de campagne lors des législatives… les électeurs de la 10ème circonscription apprécieront ».