Portée par la ville d’Enghien-les-Bains à travers son Centre des arts, la biennale 
internationale des arts numériques se tiendra du 14 au 20 juin

 
Entièrement gratuit, le festival s’attache à faire vivre à ses visiteurs une expérience globale de découverte et d’interactivité à travers la ville. Le temps du festival, celle-ci, prend ainsi l’allure d’une cité chimérique, où se télescopent différentes visions artistiques. Il s’agit d’envisager de manière collective et artistique, le monde, sous son jour le meilleur.
 
Les œuvres abordent la question du quotidien, banal ou intime, et du regard, de la posture de tout un chacun face au monde d’aujourd’hui. Un monde de technologies qui façonnent notre rapport à l’environnement, aux autres, mais aussi à soi. 
 
Toutes ces œuvres, interpellant pour la plupart les publics dans leur espace de vie, la rue, le square etc., invitent les festivaliers à faire exister l’art grâce à leur présence, leur intervention, ou simplement leur regard. C’est aussi cela les arts numériques, des arts augmentés d’un supplément d’âme, le rôle du spectateur.