Le député UMP du Val d’Oise Jérôme Chartier ne votera pas contre le pacte de stabilité de Manuel Valls. Le maire de Domont, proche de François Fillon, s’abstiendra. Il s’en est expliqué au quotidien Le Monde. 

 Jérôme Chartier salue « un retour vers l’équilibre budgétaire sur une baisse de la dépense publique et une baisse des impôts des entreprises ». Mais il la souhaiterait plus vigoureuse.

Dans les colonnes du journal Le Monde, l’élu valdoisien assure voir une orientation « similaire à celle qui avait été proposée dans le programme de rigueur présenté par François Fillon et Nicolas Sarkozy en novembre 2011 ». Et d’ajouter : « Voter contre le programme du gouvernement reviendrait à voter contre mes propres convictions ». 

Pas de quoi le convaincre cependant de voter en faveur du pacte de stabilité de Manuel Valls. En cause, des prévisions de croissance du gouvernement pour 2016 et 2017 de 2,25 % qu’il juge « fantaisistes ». « Voter pour le programme de stabilité reviendrait à cautionner ces hypothèses », estime Jérôme Chartier. Et de conclure : « Voter pour le programme de stabilité ne me paraît pas raisonnable mais s’abstenir me semble responsable ».