Présents sur les différentes listes engagées en Ile-de-France, des représentants politiques issus du département participeront activement à la campagne.

Les différentes fédérations politiques du département ont placé au moins un candidat sur l’une des listes.  Placée en septième position sur la liste de Pervenche Bérès, Garance Yayer sera le visage du PS 95. La suppléante du député MUP Jean-Noël Carpentier devra tenter de convaincre les électeurs du département après la sanction des municipales. Trois suppléants ont également été désignés par les instances départementales du PS : Marie-France Fari, Eric Nicollet et Antoine Raisseguier.

Le Front de Gauche engagera pour sa part deux représentants.  Dominique Lesparre, maire PCF de Bezons apportera son expérience au rassemblement de Patrick Le Hyaric. Son nom devrait cependant figurer loin sur la liste. Boualem Snaoui, responsable départemental d’Ensemble, ne sera également pas en position éligible. Toujours à gauche, Europe Ecologie Les Verts Val d’Oise sera représenté par Elina Corvin sur la liste emmenée par Pascal Durand et Eva Joly. Dominique Mariette (LO), participera de son côté à la liste conduite par Nathalie Arthaud et Jean-Pierre Mercier.

 Au centre, le MoDem et l’UDI feront liste commune derrière Marielle de Sarnez (MoDem) qui mènera le rassemblement en Ile-de-France. C’est à Michel Montaldo, patron de l’UDI 95 et Nathalie Elimas, maire-adjointe MoDem à Margency, que reviendra la tâche de représenter les centristes du Val d’Oise. 

Le Front National, qui espère une percée lors des élections européennes, verra trois représentants valdoisiens figurer sur la liste francilienne d’Aymeric Chauprade. En cinquième position, Karim Ouchikh élu d’opposition à Gonesse sera le mieux placé. A ses côtés, Jean-Michel Dubois, cancidat aux municipales à Enghienfigurera en septième position et Alexandre Simonnot, chef de file du FN 95, en vingt-cinquième place.

 Enfin, l’UMP 95 pourrait avoir deux représentants parmi les colistiers d’Alain Lamassoure. Si Olivier Régis, candidat aux municipales de Bezons, confirme qu’il sera bien présent, Muriel Hoyaux, 1ère adjointe de Montmorency, attend en revanche de connaître la proposition de l’UMP pour prendre sa décision. Elle confirme cependant avoir été contactée par la tête de liste. Tous deux devraient être fixés dans les prochaines heures.