Revenant sur les résultats des élections municipales, qui ont permis à 31 membres des Jeunes Populaires de conquérir des postes de conseillers municipaux, adjoints ou encore conseiller communautaires, le mouvement des jeunes de l’UMP se réjouit.

Quelques semaines après le second tour des municipales, les Jeunes Populaires du Val d’Oise dressent le bilan des élections. Ainsi, 31 jde ses membres ont été élus les 23 et 30 mars, dont 22 conseillers municipaux, 5 conseillers communautaires et 4 adjoints. Un score qui constitue « une consécration pour de nombreux jeunes militants qui se sont engagés auprès de leurs candidats », se réjouissent Anthony Arciero (en photo) et Morgan Touboul, chefs de file du mouvement dans le département. Et d’ajouter : « Ce commando de jeunes élus témoigne de l’implication des Jeunes Populaires sur le terrain et dans les équipes de campagne ».

Un succès que les deux responsables des Jeunes Populaires attribuent également à une « préparation intense », notamment dans le cadre de l’école de formation « Graines du Val d’Oise – Génération 2014 », lancée en 2013. Les militants avaient alors pu découvrir, avec des élus et des professionnels, le fonctionnement d’une mairie, les bases du droit électoral, la construction d’un budget ou encore l’environnement institutionnel local. Un dispositif que le mouvement souhaite voir perdurer. « Un pôle Jeunes élus est d’ores et déjà constitué, autour de Loïc Drouin, conseiller municipal à Saint-Leu-la-Forêt et Morgan Touboul, conseiller municipal à L’Isle-Adam, afin de poursuivre la formation des jeunes élus et constituer une force de réflexion et de proposition », assure-il.