Invité de RMC et BFM TV, le Président de la République a estimé qu’il "serait intelligent" d’envisager ces élections dans le cadre d’un "nouveau découpage" territorial. Il veut accélérer la réforme.

 François Hollande imagine une France à "12 ou 11 régions" contre 22 aujourd’hui en France métropolitaine. "La moitié, donc, pourrait être la bonne carte de notre territoire et pour les départements, je pense que les conseils généraux ont vécu". 

"Une réforme majeure doit être portée. Il n’y a plus de temps à perdre. On verra alors qui sont les conservateurs et qui sont les réformateurs", a martelé François Hollande sur BFM TV et RMC.

Le chef de l’Etat envisagerait de procéder aux redécoupages d’ici les prochaines élections régionales et départementales qui doivent nomalement se tenir en mars 2015. Le chef de l’Etat réfléchit donc à un report à 2016 des élections. Veut-il aussi accélérer le débat sur les conseils généraux dont la fin a été programmée à 2021 ? François Hollande n’en a pas dit davantage au micro de Jean-Jacques Bourdin. "Il faut aller vite sur les réformes de notre territoire", a juste indiqué François Hollande. "Toutes ces structures ne sont plus lisibles pour les Français. Il faut aujourd’hui à la fois de la proximité et en même temps de l’efficacité. J’ai demandé au gouvernement de Manuel valls d’accélérer la réforme territoriale". Le président de la république annonce vouloir consulter les responsables des partis politiques sur le sujet.