Depuis 4 générations, les Zamblera produisent des champignons mais Bruno, le petit dernier, sera peut être celui qui cloturera cette aventure. En cause, la mondialisation.

Les champignons subissent aussi la crise. Dans les années 50, ils étaient plus d’une cantaine de producteurs en ile de france, ils se comptent désormais sur les doigts d’une main. Bruno zamblera est l’un des derniers résistants.

En 2007, il reprend l’exploitation familiale mais change les méthodes de production. Là ou son père sortait une tonne de champignons par jour, lui n’en sort plus que 700 kg par semaine.

Il produit des champignons de Paris mais aussi de la pleurote, du pied bleu… Au total, 9 variétés de champignons qu’il vend dans la boutique de l’exploitation et sur certains points de vente.

 

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1t4l8w