Voitures cabossées, toitures abimées, branches arrachées. Un violent orage a touché le Val d’Oise dimanche aux alentours de 21 heures. Conséquences, de nombreux dégâts ont été signalés, notamment dans l’Est et le sud du département. En cause des grêlons de la taille de balles de golf tombés pendant plusieurs minutes accompagnés de fortes rafales de vent.

 A l’instar de Saint-Witz, l’Est du Val d’Oise a été particulièrement impacté par les chutes de grêle. Difficile d’évaluer le nombre d’habitants touchés, mais une chose est certaine, les grêlons ont causé de très gros dégâts. Notamment sur les voitures : cabossées,  pare-brise fêlé, parfois même transpercé. Côté habitations, les propriétaires mesuraient encore ce lundi matin l’ampleur des dégradations. La grêle a ainsi endommagé certaines toitures et gouttières, brisé des velux et des vérandas ou encore détruit du mobilier de jardin dans de nombreuses communes.
De nombreux riverains se sont rendu dans leur mairie pour effectuer les démarches visant à obtenir le statut de catastrophe naturelle. « Il y avait la queue jusque sur le parvis », témoigne un habitant de Marly-la-Ville, dont l’un des velux a été transpercé et la voiture fortement endommagée. 

Alerte maintenue dans le Val d’Oise

Météo France a maintenu le seuil d’alerte. La grêle pourrait bien frapper une seconde fois dans le département ce lundi. Le préfet du Val d’Oise a par ailleurs appelé à la prudence. « Ne montez pas sur vos toits. Il ne faudrait pas déplorer de dégâts humains ».