Ce lundi matin peu avant 7 heures, la circulation des trains a été perturbée par plusieurs pannes de signalisation. Il semble que des câbles aient été volontairement sectionnés à Champagne-sur-Oise ainsi que sur le tronçon entre les gares de Nointel et Presles.

Si le trafic n’a pas été stoppé, les trains ont été contraint de réduire leur vitesse d’environ 20 km/h. Des actes de sabotage qui interviennent en pleine grève des cheminots.