Alors que la cour de cassation a rendu un arrêt confirmant le licenciement d’une salariée portant le voile, Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national du PRG à la laïcité et président de la fédération du Val d’Oise, salue cette décision. « Les Radicaux de gauche se félicitent qu’après plusieurs années de procédures, le principe de laïcité sorte victorieux et renforcé dans cette longue bataille judiciaire », explique-t-il.

Pour Pascal-Eric Lalmy, « la Haute juridiction a rendu une décision équilibrée qui confirme la valeur du principe de laïcité en France, tout en préservant principes fondamentaux du droit du travail ». Le patron du PRG 95 appelle désormais à débattre pour éviter de nouvelles procédures longues : « La complexité et la longueur de la procédure montrent qu’en l’état actuel du droit les juges ne peuvent pas trancher les conflits. Il est urgent d’ouvrir un débat parlementaire sur la laïcité, notamment en inscrivant à l’ordre du jour de l’assemblée nationale la proposition de loi de la sénatrice PRG Françoise Laborde sur la neutralité de l’accueil dans le secteur de la petite enfance ».