Admis, recalé ou accepté au rattrapage, les 14 500 candidats au Bac sont désormais fixés sur leur sort. La fin d’un suspens qui prend la forme de joie, de tristesse ou encore d’un prolongement de stress pour ceux qui vont devoir passer les épreuves de la dernière chance à l’oral. Reportage dans un établissement de l’est du Val d’Oise à Sarcelles, l’un des centres de délibérations du département.

http://www.dailymotion.com/embed/video/x20tn5j