Suite à l’annonce de la démission du gouvernement et de celle de la composition d’une nouvelle équipe, le Mouvement Démocrate du Val d’Oise n’est pas surpris. Nathalie Elimas, porte parole du MoDem 95, estime que cette décision « ne fait que confirmer l’état de décomposition de la vie politique en France ».

Pour la démocrate, « la crise du régime que nous traversons est grave et profonde car elle conjugue l’éclatement idéologique au sein d’une même famille, des désaccords politiques majeurs et un profond désaveu des Français ». Elle ne crois ainsi pas à une amélioration de la situation avec la nomination d’une nouvelle équipe. « Dans l’état de délitement dans lequel ce trouve notre pays, il est impensable qu’un nouveau gouvernement, où l’on ne fera que substituer les femmes et les hommes à d’autres, puisse apporter la stabilité, restaurer la confiance et conduire les réformes nécessaires », juge Nathalie Elimas.

La porte parole appelle désormais à « un changement radical ». Et de conclure : « François Hollande ne peut plus rester emmuré dans sa tour d’ivoire et rebattre inlassablement les mêmes cartes. Ne pas entendre les réalités serait de la part du chef de l’état un aveu d’irresponsabilité. Cet automne sera vraisemblablement décisif pour l’avenir de notre pays ».