Thibault Humbert, qui juge le décret d’application sur les rythmes scolaire “trop rigide” a annoncé mardi, lors de l’inauguration des travaux du collège Vinci, qu’il réalisera un “bilan d’étape avec l’ensemble des acteurs en novembre”.