Si de nombreux Valdoisiens ont marché à Paris dimanche, les rassemblements citoyens organisés sur le département ce week-end ont réuni beaucoup de monde à l’image de l’hommage à Charb dimanche à Pontoise.

Elus et habitants de Deuil-la-Barre ont respecté une minute de silence, samedi, avant de chanter La Marseillaise

Elus et habitants de Deuil-la-Barre ont respecté une minute de silence, samedi, avant de chanter La Marseillaise

Les rassemblements, organisés souvent à la dernière minute, ont réuni de nombreux habitants du Val d’Oise. A Deuil la Barre où la municipalité reconnaissait n’avoir pas eu le temps de communiquer sur l’heure et le point de rendez-vous, les élus ont été surpris de voir samedi après-midi autant de monde réuni dans le centre-ville.

« Les gens ont besoin de se retrouver ensemble », confiait Muriel Scolan. La minute de silence proposée par la municipalité a été suivie d’une Marseillaise improvisée. Les habitants sont ensuite longuement restés sur place pour échanger.

Cette scène s’est reproduite partout où des rassemblements étaient organisés dans les villages du Vexin, comme à Sagy où « 1 500 personnes ont participé à la marche silencieuse », annonce Guy Paris, le maire. Le Petit Journal de Sagy a publié une vidéo qui montre l’importance de la mobilisation.

 

 

Dans les grandes villes, la mobilisation a été également importante à l’exemple d’Enghien les Bains qui samedi soir avait proposé de venir avec des bougies.

 

Les habitants et des alentours sont venus avec des bougies.

Les habitants d’Enghien-les-Bains et des alentours sont venus avec des bougies.

 

A Cergy, le rassemblement organisé par les partis de gauche et organisations syndicales a réuni 400 personnes devant la préfecture.

A Saint-leu-la-Forêt, Hier, pas loin d’un millier de personnes se sont rassemblées place de la mairie pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont visé Charlie Hebdo, les forces de police et l’épicerie casher de Vincennes. « Comme un seul homme, le peuple de Saint-Leu-la-Forêt, Taverny, Saint-Prix, Montlignon et des environs a exprimé son émotion lors d’un moment de recueillement citoyen pour dire et redire : plus jamais ça ! », témoigne Sébastien Meurant, le maire Sébastien Meurant.

 

Un millier de personnes à St-leu-la-Forêt devant la mairie.

Un millier de personnes à St-leu-la-Forêt devant la mairie.

 

A Herblay, le maire qui avait annoncé le rassemblement dès vendredi, a vu affluer plus centaines de personnes. « Ils étaient 2000« , assurait la municipalité. Là encore, la minute de silence a été suivie d’une Marseillaise.

 

Rassemblement dans les jardins de la maire d'Herblay.

Rassemblement dans les jardins de la maire d’Herblay.

 

A Eaubonne, la municipalité annonce avoir accueilli 5000 personnes. Au cours de cette cérémonie une bâche « je suis Charlie » a été accrochée sur la façade de la Maire. A la fin du rassemblement le poème de Paul Eluard « liberté j’écris ton nom » a été lu. « Ce rassemblement est le symbole de notre unité, de notre conviction que de le pluralisme est une composante essentielle de notre démocratie et de la République, nous refusons la haine et les amalgames », a réagi Grégoire Dublineau, le maire d’Eaubonne:

 

4000 personnes ont marché à Eaubonne dimanche, selon la mairie

5000 personnes ont marché à Eaubonne dimanche, selon la mairie

 

La famille de Charb, dont les parents habitent à Pontoise, était en tête de la marche.

La famille de Charb, dont les parents habitent à Pontoise, était en tête de la marche.

Le rassemblement qui a accueilli le plus de monde s’est déroulé à Pontoise : l’hommage à Charb, qui a grandi dans la commune, a réuni 7000 personnes, selon la municipalité. Une marche avait été organisée au départ deL’apostrophe, Théâtre des Louvrais (place de la Paix) à 15 h, direction place de l’Hôtel de Ville. Plus de 7000 personnes à Pontoise, une mobilisation sans précédent. La famille de Charb était présente en tête de cortège.

De nombreux marcheurs portaient des pancartes « Je suis Charlie » ainsi que des stylos accrochés à leurs vestes ou fièrement levés. Une fois arrivés sur place de l’hôtel de ville, le maire ainsi que le préfet du Val d’Oise ont prononcé un discours. Puis une minute de silence à été respectée suivie de La Marseillaise reprise par la foule. Les personnes présentes ont ensuite applaudies pendant plusieurs minutes avant de crier « nous sommes tous Charlie« .

 

Des registres du Souvenir ont été mis à disposition du public pour lui permettre d’exprimer sa solidarité envers la famille de Stéphane Charbonnier dit Charb, des proches particulièrement touchés par ces marques de soutien. « J’ai trouvé normal qu’on joigne les gestes à la parole, c’est à dire au delà de l’affirmation que Pontoise et les pontoisiens étaient leur famille, qu’on le démontre, et on l’a démontré au delà de toute espérance« , déclare Philippe Houillon, maire de Pontoise

 

La cérémonie des obsèques de Charb se déroulera sur la commune.

7000 personnes ont marchédimanche  de la Place la Paix à l'Hôtel de Ville de Pontoise

7000 personnes ont marché dimanche de la Place la Paix à l’Hôtel de Ville de Pontoise

 

REPORTAGES VIDEOS SUR LES RASSEMBLEMENTS DANS LE JT DE VOTV lundi à 19h30 et sur VOnews.fr