Arrivé en tête à l’issue du premier tour, le binôme FN Christophe Credeville-Sandrine Ponthieu pouvait espérer une victoire au deuxième tour à Goussainville. Au final, c’est le binôme UMP-DVD Anthony Arciero-Isabelle Rusin qui s’impose par plus de 2300 voix d’écart.

Second lors du premier tour, le binôme UMP Arciero-Musin accusait un retard de plus de 700 voix sur le FN. A l’issue de ce deuxième tour, la droite s’impose avec un score de 60,77 % . Soutenu par le PS et le maire DVG de Goussainville Alain Louis,  le binôme UMP-DVD reprend le canton qui avait basculé à gauche avec Luc Broussy en 2008. Face à un Front National qui ne cesse de s’implanter localement, la bataille n’était pas gagnée pour le chef de file des jeunes UMP.

Le binôme FN Christophe Credeville- Sandrine Ponthieu recueille quand à lui 39,22 % des voix. Au premier tour, le FN était arrivé en tête avec 32 % des votes. Malgré sa défaite, le Front national est en  constante progression sur le canton depuis les Présidentielles de 2012. Un ancrage local de plus en plus marqué qui incite Christophe Credeville à être optimiste pour les prochaines élections régionales. Seul contre tous sur cette élection départementale, le candidat FN estime avoir réalisé un bon score.

La division à gauche et à droite lors du premier tour aurait pu faire le jeu du Front National. « L’union sacrée » contre le FN aura sonné le glas des ambitions départementales de Christophe Credeville et Sandrine Ponthieu. Malgré un score de 32% au premier tour, il n’y aura pas de conseiller frontiste au Conseil Général.