Réunis jeudi en conseil communautaire, les élus de l’agglomération Roissy Porte de France ont émis à l’unanimité un avis favorable sur le nouveau périmètre intercommunal. Un vote qui fait suite à l’arrêté interpréfectoral, signé par les préfets du Val d’Oise et de Seine-et-Marne le 29 mai dernier, portant sur la fusion de Roissy Porte de France et de 17 communes de la Communauté de Communes Plaines et Monts de France (77).

carteintercoroissy

Les communes membres de la Communauté de Communes Plaines et Monts de France doivent désormais faire de même. En cas d’accord, le nouveau périmètre s’appliquera au 1er janvier 2016. Une nouvelle concertation est cependant possible en cas de désaccord. Une possibilité alors que les élus de Seine-et-Marne exprimé leur opposition à une fusion [voir article].

 
Outre Roissy Porte de France et la Communauté de Communes Plaines et Monts de France, la super-intercommunalité doit également accueillir les communes de l’Agglomération Val de France. Au total, la nouvelle structure regrouperait 42 communes et 345 988 habitants.

 

Les communes concernées :

Val de France (168 610 habitants)

Arnouville, Bonneuil-en-France, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel

 

Roissy Porte France (87 867 habitants)

Bouqueval, Ecouen, Chennevières-lès-Louvres, Epiais-lès-Louvres, Fontenay-en-Parisis, Fosses, Goussainville, Le Mesnil-Aubry, Le Plessis-Gassot, Le Thillay, Louvres, Marly-la-Ville, Puiseux-en-France, Roissy-en-France, Saint-Witz, Survilliers, Vaud’Herland, Vémars et Villeron

 

17 communes de la Communauté de Communes Plaines et Monts de France (89 511 habitants)

Claye-Souilly, Compans, Dammartin-en-Goële, Gressy , Juilly, Le Mesnil-Amelot, Longperrier, Mauregard, Mitry-Mory, Moussy-le-Neuf, Moussy-le-Vieux, Othis, Rouvres, Saint-Mard, Thieux, Villeneuve-sous-Dammartin et Villeparisis