Les agriculteurs déferlent sur Paris avec leurs tracteurs pour manifester. 49 engins valdoisiens ont rejoint les 1500 tracteurs massés à Paris. En début d’après-midi, le premier ministre Manuel Valls a annoncé une nouvelle série d’aides aux agriculteurs en difficulté. Des aides qui ne satisfont pas les agriculteurs du département.

agriculteursnationIls sont partis de Fontenay-en-Parisis et de La Villeneuve Saint-Martin. Ce matin, 49 tracteurs du Val d’Oise ont pris la route pour rejoindre la place de la Nation à Paris. Au total, plus de 1500 tracteurs ont fait le déplacement. Ils protestent contre une fiscalité trop forte et des normes trop importantes.
En début d’après-midi, le premier ministre Manuel Valls a annoncé une nouvelle série d’aides aux agriculteurs en difficulté. L’Etat a prévu une rallonge de 85 millions d’euros par rapport au plan d’urgence dévoilé en juillet, sous forme d’effacements et d’allègements de cotisations et charges sociales. Une pause dans les normes, notamment environnementales, ainsi qu’une année blanche en 2015 pour le remboursement des dettes bancaires des agriculteurs en difficulté, ont également été promises. Enfin, les aides versées par l’État, les régions et l’Union européenne seront portées à 350 millions d’euros par an pendant trois ans.
Des mesures qui « déçoivent «  les agriculteurs valdoisiens.  » Le résultat est mitigé. Tout n’est pas clair. Pour l’annonce de la pause des normes environnementales on veut de l’écrit. Sur l’emploi il n’y a rien ! Nous sommes déçus ! « , déclare Patrick Dezobry, président de l’union des syndicats du Val d’Oise FNSEA.
Un conseil des ministres de l’Agriculture de l’Union européenne aura lieu le 7 septembre prochain pour évoquer les tensions sur les marchés des produits agricoles. Un rendez-vous plus qu’  » attendu «  par les agriculteurs valdoisiens.