Nicolas Catinat, habitant de Domont, Richard Rammant de Cergy et Gilles Leclerc, fleuriste à St-Leu, sont morts au Bataclan. Un ancien salarié du Conseil départemental du Val d’Oise, qui vivait depuis en Normandie, fait partie des victimes.

 

Nicolas Catinat, menuisier de 37 ans, est mort vendredi soir au Bataclan où il s’était rendu avec sa compagne et un ami.« Il est mort en héros », témoigne le député maire de Domont (voir vidéo ci-dessous). Il a pris les premières balles des terroristes en voulant protéger ses proches, aujourd’hui en vie grâce à lui.

 

Autre victime des terroristes, Richard Rammant. Ce passionné de motos de 53 ans était au Bataclan avec son épouse, désormais hors de danger.

 

A Saint-leu-la-Forêt, des habitants venus manifester lundi soir une nouvelle fois leur solidarité à la famille de Gilles Leclerc ont appris son décès à 18h. Le jeune homme était au Bataclan vendredi soir avec sa compagne.

 

Un ancien salarié du Conseil départemental du Val d’Oise est aussi décédé lors de l’attentat survenu au Bataclan. Cedric Mauduit, responsable de l’évaluation, des méthodes et de l’organisation jusqu’en 2002, habitait depuis en Normandie. Il était directeur de la modernisation et de la performance du département du Calvados. Marié à Fabienne, ancienne attachée de presse du Conseil général du Val d’Oise, il était le père de deux jeunes enfants. Cédric Mauduit est mort au bataclan avec David, un de ses meilleurs amis.