La gendarmerie du Val d’Oise a interpellé plusieurs personnes suspectées d’avoir pris part à un trafic de produits dopants dans le Val d’Oise.

photo saisiesTout a commencé au mois de juin 2015, quand la gendarmerie est informée d’un possible trafic de stéroïdes anabolisants, destinés à des personnes pratiquant le culturisme dans des salles de sports du Val d’Oise et de l’Oise. L’enquête est confiée à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) et au groupement de gendarmerie du Val d’Oise.

 

Lors de leurs investigations, les enquêteurs mettent en évidence l’existence de deux filières d’approvisionnement différentes. L’une repose sur des importations illicites de médicaments depuis la Serbie, l’autre sur des vols de médicaments survenus dans un établissement pharmaceutique parisien.

 

Une opération est menée les 29 février et 1er mars, à l’occasion d’une livraison de médicaments. Les deux principaux commanditaires sont interpellés, ainsi que six autres individus. En leur possession, des espèces et une importante quantité de produits anabolisants.

 

Près de 58 000 euros de numéraire, dont une partie dissimulés sur des comptes bancaires, sont saisis, ainsi que de nombreux produits dopants, sept véhicules et du matériel informatique.