Au moment où Emmanuel Macron annonçait sa candidature à la présidentielle ce mercredi matin, Manuel Valls a réagit à Cergy. Sans nommer l’ancien ministre de l’Economie, Manuel Valls a dénoncé « les aventures individuelles » et s’est posé en recours pour la gauche en cas de non candidature de François Hollande, comme le confirme le député socialiste du Val d’Oise Philippe Doucet.