Mis en cause par Jean-Paul Jeandon, maire PS de Cergy, concernant la hausse des impôts des ménages de sa commune, Arnaud Bazin réagit. Le président LR du Conseil départemental du Val d’Oise a envoyé une lettre aux cergyssois.

C’est un édito qui aura fait réagir. Dans le numéro d’octobre du magazine « Cergy ma Ville », Jean-Paul Jeandon met en cause le département dans la hausse des impôts de ses habitants. L’édile écrit ainsi que « le département a choisi d’augmenter la taxe foncière de 30 % en 2016 », critiquant par la même occasion l’utilisation de l’argent des valdoisiens. « Chacun se demandera alors où passe cet argent quand on voit que le département ne cesse de diminuer les services rendus à la population : baisse des prestations fournies aux collégiens, des subventions aux associations, mais aussi réduction des investissements tournés vers les collectivités locales ».

 

De quoi agacer Arnaud Bazin, qui a décidé de répondre directement aux cergyssois. Dans une lettre, le président du Conseil départemental rappelle la hausse des dépenses obligatoires, notamment celles liées au RSA, pour les départements. Une « grossière manœuvre de diversion » soutient-il donc, mettant à son tour en cause Dominique Lefebvre, président socialiste de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, responsable « de l’augmentation de 700% de la taxe foncière intercommunale et de 35% de la taxe d’habitation » des cergypontains.

 

L’édito du maire de Cergy

edito

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réponse du département

Lettre Arnaud Bazin Lettre Arnaud Bazin