Lors de ce rendez-vous aux jardins, les 3 et 4 Juin, La Cour des Arts se propose d’enrichir, le temps d’un week-end, notre univers habituel, c’est-à-dire ce qu’est notre « jardin de tous les jours » en le magnifiant pour le public, avec le thème du Partage.

Cour des Arts -717 pour le site

 

La Cour des Arts, malgré son environnement bucolique, n’est pas à proprement parler un jardin. C’est un espace où vivent différents savoir-faire d’artisans d’art, de créateurs et d’artistes. Cet endroit est un lieu d’accueil, de brassage, non pas d’espèces végétales, mais d’idées, d’influences et de rencontres.

C’est pourquoi il accueille maintenant d’autres créateurs porteurs d’imaginaires, d’atmosphères, de curiosités, de rêves et œuvrant tous, dans leur univers spécifique, avec ce qui peut se rapporter à l’espace du jardin.

 

Exposants le samedi et le dimanche (en plus des artisans d’art et créateurs résidents de la Cour des Arts) :

Karine Taoki – œuvres en ustensiles de cuisine recyclés

Karine Taoki réalise un « recycl’arbre » avec Geneviève Mathieu .

http://taokigalerie.blogspot.com

 

Aleksandra Vandenhove – papier fait main, arts plastiques multi-techniques, peinture.

www.papierreve.com

 

Geneviève Mathieu – créations végétales stabilisées.

www.genevieve-mathieu.fr

 

François Dumouchel – décors et meubles végétalisés à l’aide de véritables plantes, fleurs et aromates.

www.natureartificielle.fr

 

Lydie Konstantin – sculptures animalières en céramique non émaillée (grès) ; utilisation de couleurs de terre au naturel.

www.lk-terreanimale.com

 

Fleurissement de la Cour par les services de la ville de Vauréal.

 

Animations ponctuelles :

10h – 12h et 14h – 16h – Association Arbre en Ciel –  réalisation de mobilier en bois à la tronçonneuse.

www.arbreenciel.com

 

16h30 – Spectacle des Sœurs Bacane (env. 50 mn): « Les Sœurs Bacane libèrent l’Humanimal », spectacle burlesque et acrobatique interactif.

www.soeursbacane.com

 

 

Ouverture de jardins privés

Samedi 3 et dimanche 4 juin de 10h à 18h

— « Jardin de Ghanate » (sente des Dames Gilles)

— « Jardin paresseux » (21 rue de la Sarriette)

— « Le Petit Québec » (16 rue de l’Enfance)