En s’imposant dans les 9 circonscription où elle avait engagé des candidats, La République en marche sort victorieuse de ce second tour des élections législatives dans le Val d’Oise. Parmi les députés sortants, seul François Pupponi (PS), a réussi conserver son siège. Le parti LR ne possède plus aucun élu.

En_Marche

Avec neuf candidats gagnants sur autant d’engagés, La République en marche a réussi un grand Chelem dans le Val d’Oise.

1ère circonscription

Sur la première circonscription, Isabelle Muller-Quoy, candidate de La République en marche, était arrivée en tête lors du premier tour. Après avoir fait de même lors de ce second tour, elle s’est offert la victoire sur Antoine Savignat, le candidat Les Républicains. Créditée de 54,23% des suffrages, la représentante de LREM s’impose entre autre à La Roche-Guyon (62,07%), Buhy (60,03%) et Auvers-sur-Oise (61,38%). Autre succès notable,elle gagne également à Pontoise, sur les terres du député LR sortant (non candidat à sa réélection), Philippe Houillon, avec 54,38% des voix.

 

Antoine Savignat ne peut empêcher sa rivale de prendre le dessus, malgré quelques larges succès à Gadancourt (70,73%), Amenucourt (67,92%), Menouville (66,67%), Banthelu (66,67%), Arthies (66,28%), ou encore Chérence (63,64%). Le candidat LR récolte au final 45,77% des voix.

 

Seule ombre au tableau, Isabelle Muller-Quoy, pourrait devoir faire face à un recours. Michel Alexeef, son suppléant, pourrait être inéligible en raison de son ancienne fonction de président du conseil des Prud’hommes. La préfecture du Val d’Oise a pourtant bien validé la candidature du duo LREM.

 

Victoire de Isabelle Muller-Quoy : 54,23%
Antoine Savignat : 45,77%

 

2e circonscription

Sur la deuxième circonscription, Axel Poniatowski, député LR sortant, était arrivé second au premier tour. Le maire de l’Isle-Adam n’a pas réussi à renverser la vapeur face au candidat de La République en marche, Guillaume Vuilletet, et perd donc son siège à l’Assemblée Nationale. Ce dernier s’impose d’une courte tête avec 50,96% des suffrages, contre 49,04% pour son concurrent de Droite. Il remporte notamment les faveurs des électeurs de Cergy avec 63,10% des suffrages. Axel Poniatowski gagne pour sa part dans son fief de L’Isle-Adam (65,61%).

 

Victoire de Guillaume Vuilletet : 50,96%
Axel Poniatowski : 49,04%

 

3e circonscription

La 3e circonscription offrait un duel 100% féminin pour ce second tour. Comme la semaine dernière, Cécile Rilhac a pris l’avantage et succédera donc à Jean-Noël Carpentier (MdP), qui n’avait pas souhaité se représenter. La candidate de LREM s’impose avec 58,33% des suffrages face à Nicole Lanaspre, candidate LR, qui récolte 41,67% des voix. Elle s’adjuge notamment les villes de Montigny-lès-Cormeilles (64,48%), Le Plessis-Bouchard (61,79%), Frépillon (60,02%), Bessancourt (60,01%) et Taverny (58,70%).

 

Victoire de Cécile Rilhac : 58,33%
Nicole Lanaspre : 41,67%

 

4e circonscription

Sur la 4e circonscription, Naïma Moutchou a également réussi à s’imposer pour La République en marche. Face à Claude Bodin, ancien député LR, elle arrive devant avec 59,37% des suffrages. Son rival récolte 40,63% des électeurs.

 

Parmi ses plus beaux succès, la candidate d’Emmanuel Macron gagne à Saint-Leu-la-Forêt (62,07%), Ermont (62,03%), Eaubonne (59,61%) et Franconville (56,95%). Elle succède au socialiste Gérard Sebaoun, qui n’était pas candidat à sa réélection.

 

Victoire de Naïma Moutchou : 59,37%
Claude Bodin : 40,63%

 

5e circonscription

Sur la 5e circonscription, Philippe Doucet, le député socialiste sortant, n’est pas parvenu à conserver son siège. Il ne récolte que 40,28% des suffrages face à Fiona Lazaar, candidate de La République en marche, créditée de 59,72% des voix. Comme au premier tour, elle domine son rival, en l’emportant à Bezons (66,40%) et à Argenteuil (58,18%).
Victoire de Fiona Lazaar : 59,72%
Philippe Doucet : 40,28%

 

6e circonscription

Sur la 6e circonscription, Nathalie Elimas (MoDem/LREM) a confirmé son succès du premier tour en s’imposant une nouvelle fois. Créditée de 57,11% des votes, elle bat Luc Strehaiano, candidat Les Républicains, qui recueille 42,89% des voix. La candidate s’impose entre autre à Montmagny (63,79%), Sannois (62,90%), Deuil-la-Barre (60,38%) et Saint-Gratien (56,74%). Elle succède à François Scellier (LR), qui n’était pas candidat.

 

Victoire de Nathalie Elimas : 57,11%
Luc Strehaiano : 42,89%

 

7e circonscription

Sur la 7e circonscription, c’est une autre figure de la Droite valdoisienne qui concourrait à sa réélection. Jérôme Chartier n’a cependant rien pu faire face à Dominique Da Silva. Le candidat de LREM l’emporte avec 53,88% des suffrages et détrône le député sortant, qui récolte 46,12% des voix. Le candidat d’Emmanuel Macron réalise ses meilleurs scores à Bouffémont (60,74%), Ecouen (60,65%), Montmorency (57,70%) ou encore Sarcelles (54,17%).

 

Victoire de Dominique Da Silva : 53,88%
Jérôme Chartier : 46,12%

 

8e circonscription

Sur la 8e circonscription, le socialiste François Pupponi a parfaitement assumé son rôle de favori en s’imposant 65,80% des suffrages, loin devant Samy Debah qui récolte 34,20% des voix. Parmi ses succès, il arrive en tête à Arnouville (79,80%), Bonneuil-en-France (77,69%), ou encore Villiers-le-Bel (66,17%). Samy Debah gagne à Garges-lès-Gonesse (55,67%). Insuffisant pour renverser le député maire sortant de Sarcelles qui sera l’unique représentant du PS 95 à l’Assemblée Nationale. Il est le seul député à conserver son siège, sur une circonscription où La République en marche avait décidé de ne pas engager de candidat.

 

Victoire de François Pupponi : 65,80%
Samy Debah : 34,20%

 

9e circonscription

Sur la 9e circonscription, Zivka Park est arrivée en tête du duel de trentenaires qui l’opposait à Anthony Arciero. La candidate de LREM domine le candidat LR, en récoltant 51,67% des suffrages. Le jeune élu de Droite récolte pour sa part 48,33% des voix, s’imposant tout de même dans son fief de Survilliers (66,09%). Insuffisant pour renverser celle qui était arrivée en tête au premier tour et qui s’est s’offert un succès décisif à Goussainville (55,59%), lors du second. Elle succède au socialiste Jean-Pierre Blazy, qui n’était pas candidat.

 

Victoire de Zivka Park : 51,67%
Anthony Arciero : 48,33%

 

10e circonscription

Sur la 10e circonscription, Aurélien Taché a également conquis un premier mandat de député. En l’absence de Dominique Lefebvre, député sortant éliminé dès le premier tour, il s’impose avec 59,01% des suffrages. Sensation du premier tour, son adversaire, Katia Noin Ledanois (LFI), ne récolte que 40,99% des voix.

 

Le candidat de LREM s’impose entre autre à Boisemont (68,75%), Puiseux-Pontoise (66,89%), Courdimanche (64,85%), Osny (62,72%), Vauréal (60,98%) et Jouy-le-Moutier (55,08%).

 

Victoire d’Aurélien Taché : 59,01%

Katia Noin Ledanois  : 40,99%