Le Triangle de Gonesse fait parti des cinq sites franciliens en compétition pour accueillir le village global de l’exposition universelle de 2025. Zivka Park, députée (LREM) de la neuvième circonscription apporte son soutien à cette candidature qu’elle considère comme audacieuse.

Selon Zivka Park, « le caractère mondial de l’événement est une véritable aubaine pour le rayonnement du territoire. » Avec 50 millions de visiteurs attendus pendant les six mois de la durée de l’Exposition, les retombées économiques directes de ce projet sont estimées à 23 milliards d’euros, avec la création de 150 000 emplois, assure-t-elle. « Retenir la candidature du Triangle de Gonesse constituerait ainsi une opportunité de penser un nouvel aménagement du territoire à l’échelle de la métropole du Grand Paris, dans une démarche innovante et créative, et pour une cohésion des territoires renforcée »,  juge ainsi l’élue, qui y voit l’opportunité de développer le territoire : « Le choix de ce site serait par conséquent l’occasion de déployer un plan d’investissement d’infrastructures publiques et d’en favoriser le développement économique ».

La nouvelle députée insiste également sur le fait que le territoire est au coeur de plusieurs projets majeurs. « Le triangle de Gonesse jouit par ailleurs d’un positionnement stratégique et d’une accessibilité optimale, avec notamment l’arrivée de la ligne 17 du métro Grand Paris Express et d’une dynamique de territoire grâce à l’implantation d’EuropaCity, projet emblématique du Grand Paris », rappelle-t-elle. Et de conclure : « Sur les quatre sites envisagés en Ile-de-France, le site du Triangle de Gonesse semble être la candidature de l’audace ».