La SNCF et Île-de-France Mobilités ont annoncé, ce mercredi 23 mai, par la voix de leur président, que la moitié du prix des abonnements Navigo et Imagine R sera remboursée pour les mois d’avril et mai. Cette décision doit compenser les désagréments liés à la grève en pointillé débutée en avril par les cheminots.

La présidente d’Île-de-France Mobilités (ex-STIF), Valérie Pécresse et les dirigeants de la SNCF ont acté le principe d’un dédommagement significatif des pass Navigo et Imagine R. Un temps évoqué, le remboursement ne sera pas à la journée mais au mois. Ainsi, seuls les usagers empruntant les lignes SNCF en Île-de-France et qui ont subi les conséquences de la grève des cheminots, pourront obtenir un remboursement à hauteur de 50% de leur carte de transports. Le dédommagement sur les mois d’avril et mai s’établit donc à 75,20€. Les salariés dont les pass sont déjà remboursés par leur employeur bénéficieront d’un geste commercial supplémentaire, soit l’équivalent de deux mois de pass Navigo (150,4€).

Cet accord survient après la rencontre, le 17 mai dernier, avec l’ensemble des associations d’usagers des transports en commun franciliennes, au siège d’Île-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports en Île-de-France. Les représentants des voyageurs franciliens avaient pu échanger avec le directeur de SNCF Transilien, Alain Krakovitch et la présidente de la région Valérie Pécresse dans le but d’établir les futures conditions de remboursement des usagers franciliens.

Les associations d’usagers satisfaites

« Les associations d’usagers d’Ile-de-France ont affiché un front uni tout au long des discussions », affirme l’association d’usagers « Plus de trains », présente lors de la réunion. Elle se dit également satisfaite de la révision des critères du contrat SNCF-IDFM qui permet d’indemniser les usagers du RER A (Cergy/Poissy). « Avec les règles de ce contrat, les usagers du RER A n’auraient pas eu de jour éligible au remboursement car théoriquement plus d’un train sur trois a circulé. Mais ce critère ne correspond pas aux galères subies depuis deux mois. C’est donc une bonne chose que le critère ait été revu », affirme l’association.

Dans un communiqué commun, les présidents de la SNCF et d’Île-de-France Mobilités assurent que les « modalités de dédommagement seront précisées sur le site www.mondedommagement.transilien.com qui sera mis en place par la SNCF à partir de mi-juin ».

Lignes de RER et Transilien gérées par la SNCF : RER A (branches Cergy et Poissy), RER B (branches nord, Aéroport Charles-de-Gaulle et  Mitry-Claye), RER C, RER D, RER E ainsi que toutes les lignes Transiliens (H, J, K, L, N, P, R et U).

La Présidente du Conseil départemental du Val d’Oise se dit satisfaite du remboursement partiel des pass Navigo en période de grève.

Marie-Christine Cavecchi salue « l’action et la détermination de Valérie Pécresse et l’ensemble des élus qui se sont battus pour obtenir ce dédommagement ». Ce remboursement intervient alors que « depuis de longues semaines, les usagers subissent une grève perlée qui rend leurs déplacements souvent compliqués. Cette situation a été doublement perturbée par la fermeture du viaduc de l’A15 sens Val d’Oise-Paris la semaine dernière », note la Présidente.