Inondée dans la nuit de lundi 11 au mardi 12 juin suite aux violents orages qui se sont abattus dans le Val-d’Oise, la situation à Montlignon est revenue à la normale ce mercredi, selon la ville. Déjà touchée il y a deux ans, la municipalité envisage des travaux pour éviter à la ville de subir de prochains débordements du Ru.

Près de 40 maisons ont été touchées par cette inondation dans la nuit de Lundi 11 à Mardi 12 Juin.

Près de 40 maisons ont été touchées par des inondations survenues dans la nuit de lundi 11 à mardi 12 juin.

« De nombreux dégâts matériels ont été constaté notamment chez les particuliers », déplore Alain Goujon, le maire de la commune. Suite au débordement du Ru, Montlignon s’est retrouvée les pieds dans l’eau dans la nuit du 11 au 12 juin nécessitant l’intervention des pompiers jusqu’à minuit de mardi. Près de quarante maisons ont été touchées, cumulant parfois jusqu’à 90 centimètres d’eau dans leur garage.

 

Les inondations se sont étendues du rond-point des Briqueteries jusqu’au château de la Chasse. Par mesure de sécurité, la D909 a donc été fermée mardi 12 juin toute la journée et un appel à la vigilance a été lancé aux habitants. « Les pluies décennales [sur une période de 10 ans, ndlr]deviennent des pluies annuelles, et cela sur toute la France », affirme le maire LR.

 

Ce n’est pas une première pour la commune. Le cours d’eau qui traverse la ville était déjà sorti de son lit en 2016, ce qui avait occasionné d’importants dégâts. Le maire envisage des travaux, avec l’aide du Syndicat intercommunal d’assainissement de la région d’Enghien-les-Bains (SIARE). « Nous prévoyons de prolonger le collecteur d’eau pluviale jusqu’à la sortie de Montlignon pour évacuer l’eau du Ru en cas de complications prochaines », explique Alain Goujon. Ces travaux sont estimés à plusieurs millions d’euros.

 

Une déclaration de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été faite dans l’après-midi du 12 juin auprès de la préfecture du Val-d’Oise.