Depuis le printemps 2019, l’EHPAD de Magny-en-Vexin abrite un nouveau pensionnaire : un robot phoque. Nommé « pilou », il est utilisé comme outil de médiation et doit permettre de réduire la médication.