Le directeur de l’ARS Île-de-France a demandé ce jeudi le déclenchement du plan blanc dans tous les établissements hospitaliers de la région.

« Au vu de la pression sur les lits de réanimation et d’hospitalisation conventionnelle, j’ai demandé aux directeurs des établissements de santé de la région de déclencher leur plan blanc pour mobiliser toutes leurs ressources et anticiper les jours à venir », a écrit Aurélien Rousseau sur son compte Twitter ce jeudi.

 

 

Le plan blanc est un dispositif de crise qui permet de « mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont un établissement de santé dispose en cas d’afflux de patients, ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle », note le site du ministère de la Santé.

 

La situation sanitaire continue de se dégrader en Île-de-France. Mardi soir, plus de 40% des lits en réanimation étaient occupés par des malades du Covid-19. Dimanche dernier, 32 lits de réanimation étaient dédiés à l’épidémie dans le Val-d’Oise, soit plus de la moitié de la capacité du département.

 

« Le système de santé a une mission, explique Aurélien Rousseau, prendre en charge tous les malades. Mais on ne peut pas se contenter de dire cela, car une exigence s’impose aussi à chacun de nous : respecter les gestes qui limiteront l’impact de l’épidémie sur l’hôpital et protégeront les soignants ». Pour les deux prochaines semaines, l’ARS prévoit un taux d’occupation à 50% dans la région francilienne. Certains établissements ont déjà commencé à déprogrammer des activités chirurgicales.